Les suicides des amis et de proches

me suivre

Annie Stasse

site de vente chez Artisanat thaïlandais
Enfant solitaire je me suis plongée dans les livres, j'ai du en lire plusieurs milliers, surtout sciences humaines. J'écris depuis "toujours" sur des cahiers, puis sur mon ordinateur - Mac - depuis années 1980..
Je me suis intéressée au web depuis fin des années 1990, 1er blog WP hébergé en 2005.
me suivre

Chapitre 3, 2ème partie Le premier lui fut annoncé par téléphone à la fin de sa grossesse : il avait été retrouvé mort d’une balle dans la tête dans un hôtel d’Amsterdam. Il avait préparé son suicide et choisi Amsterdam la ville qu’il aimait. Avait-il son pistolet depuis toujours ou l’avait-il acheté tout exprès ? C’était...

Ce contenu est réservé aux membres
Log In adhérents

Racisme ordinaire des collègues

me suivre

Annie Stasse

site de vente chez Artisanat thaïlandais
Enfant solitaire je me suis plongée dans les livres, j'ai du en lire plusieurs milliers, surtout sciences humaines. J'écris depuis "toujours" sur des cahiers, puis sur mon ordinateur - Mac - depuis années 1980..
Je me suis intéressée au web depuis fin des années 1990, 1er blog WP hébergé en 2005.
me suivre

Chapitre 2, 1ère partie Ce matin, comme d’habitude, elle est en retard : courant, transpirant, essoufflée. Elle arrive au bureau en retard. Mais qu’est-ce qu’elle fait le matin ? Se lève-t-elle assez tôt ? Ni trop, ni trop peu. En effet, souvent, elle n’arrive pas à s’endormir le soir. Il faut donc que le temps des heures de...

Ce contenu est réservé aux membres
Log In adhérents

Elle entreprend la recherche d’un psy…

me suivre

Annie Stasse

site de vente chez Artisanat thaïlandais
Enfant solitaire je me suis plongée dans les livres, j'ai du en lire plusieurs milliers, surtout sciences humaines. J'écris depuis "toujours" sur des cahiers, puis sur mon ordinateur - Mac - depuis années 1980..
Je me suis intéressée au web depuis fin des années 1990, 1er blog WP hébergé en 2005.
me suivre

Chapitre 1, 2ème partie Si bien que, selon son penchant naturel, Lucie écoutait les récits et commentaires divers et variés qu’elle entendait à propos d’une autre collègue, de l’autre collaborateur, du P-D.G., du fils de la collègue, de son mari… Le tout n’était pas toujours bienveillant. Mme Lesieur aussi avait quelques aventures, quelques hommes à...

Ce contenu est réservé aux membres
Log In adhérents