Ah les vaches en Creuse : Charolaises, Limousines

charolaises curieuses en creuse (2)Ayant habité la Creuse quelques années j’ai visité régulièrement les vaches plus particulièrement les Charolaises celles qui ont vite acquis ma préférence, je trouvais les Limousines du genre plus raides.

Tandis que les Charolaises ont un charme particulier, un genre enfantant qui leur reste toute la vie avec leurs boucles sur le front, tandis que les Limousines sont sans particularité, et même si les deux sont élevées pour leur viande et qu’on sait rarement de quelle race vient votre bifteck (bien voilà de nombreuses années que je ne consomme plus de viande rouge) on a la nette impression que les Charolaises sont vivantes, aiment les gens la nature etc… tandis que les Limousines ne semblent là que pour l’utilitaire : se faire bouffer un jour… quel avenir… en fait quel présent ! Continuer la lecture de « Ah les vaches en Creuse : Charolaises, Limousines »

Cotinus grace : buisson à feuilles rouges

cotinus au printemps 2017En fait il me manque beaucoup de photos pour vous présenter ce cotinus en buisson, en particulier lorsqu’il est en fleur, je n’ai plus que en fin de fleurs, soit le duvet qu’il en reste. J’en prendrai aussitôt qu’il fleurira et je rajouterai les photos dans cet album.

En attendant je vous le présente tel que je l’ai acheté en 2012 et tel qu’il est maintenant au printemps 2017. Dés l’origine je l’ai mis dans le pot le moins cher et grand : une poubelle. Au départ je mettais le couvercle en dessous, depuis je l’ai retiré avec juste raison car il a pris racine dans le terrain. Continuer la lecture de « Cotinus grace : buisson à feuilles rouges »

Par temps de neige les oiseaux cherchent leur nourriture

pigeon et colombe trouvent des graines dans la neigeAu début de mon arrivée ici (5 ans environ), le centre de la France, il a neigé. J’avais déjà pris attention aux oiseaux de la nature en suspendant des mangeoires que je remplissais régulièrement. Il est un fait que c’était les “petits” oiseaux qui m’intéressaient, à partir de la taille des colombes j’étais dans l’hésitation, sans parler des gros pigeons ramiers qui m’inspiraient hostilité.

Donc je fus prise au dépourvu ces jours de neige, puis voyant ces oiseaux “désespérés” je grattais une partie de la neige pour étaler des graines. Il se passa vite une sorte d’aller-retour entre pigeon qui chassait la colombe qui revenait obstinément. Continuer la lecture de « Par temps de neige les oiseaux cherchent leur nourriture »

Psy Chap I-1- Les lendemains de sommeil agité, remplis d’angoisse

Chapitre 1

Elle aime bien aller à pied à ce boulot.
Le quartier est parsemé de ruelles bordées de jardinets exigus sur lesquels sont posées ces maisons individuelles ouvrières en pierres meulières, construites durant les années trente.
C’est une fin de printemps comme les autres, à l’air léger et clair. Elle emprunte les ruelles descendantes à l’aller. Une demi-heure de marche à pied la conduit au bureau sans se presser, mais, partie toujours en retard, elle doit marcher vite. Au retour, vers six heures du soir, le soleil ne se couchant que vers huit heures, grâce à l’heure d’été, elle peut flâner, regarder en détail les verdures des ruelles.
Les jours de paresse ou plutôt les lendemains de sommeil agité, rempli d’angoisse, de souvenirs récurrents, de questions toujours sans réponse, lourde dans tout son corps au réveil, le visage enflé, les yeux larmoyants gênés par un œdème, les mains ne saisissant plus rien, elle prend l’autobus.

Ce contenu est réservé aux membres
Log In adhérents

À propos du manuscrit “Psychanalyse” de Annie Stasse

Manuscrits de Annie Stasse en cours de publication Vous trouverez ci-publié le manuscrit : “Psychanalyse” (d’autres seront à suivre) Le résumé du manuscrit pourrait être : Lucie vit sur trois temps : passé, présent, futur, en les mêlant au travers de sa psychanalyse. Elle va faire ressurgir ses traumatismes : une mère perverse et incestueuse,…

Ce contenu est réservé aux membres
Log In adhérents