Émissions de CO2 : l’impasse de la voiture électrique

Le cycle de vie d’un véhicule électrique le rend aussi polluant qu’un véhicule thermique. Le subventionner n’a pas de sens.

A l’approche de la COP21, le gouvernement français intensifie sa croisade en faveur de la voiture électrique, probablement parce qu’il s’agit de la seule action pouvant faire croire que le pays hôte se préoccupe du climat…

Or, contrairement à ce que croient la plupart des gens, soumis à une propagande continuelle des politiques et des industriels, la voiture électrique n’est pas plus vertueuse pour le climat que la voiture thermique, essence ou diesel.

Ce sont là les conclusions d’une étude, déjà ancienne, de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), ignorées délibérément par le gouvernement (Elaboration selon les principes des ACV des bilans énergétiques, des émissions de gaz à effet de serre et des autres impacts environnementaux induits par l’ensemble des filières de véhicules électriques et de véhicules thermiques à l’horizon 2012 et 2020, novembre 2013).

Lire la suite

Retraités baisse de vos revenus : grève du bénévolat

Il y a gros à parier que pour une fois les conseils de la Cour des Comptes vont être suivis à la lettre.

La seule arme pour les retraités, c’est le TRANSFERT de ce document.. de retraité à retraités.

Inutile de rajouter le moindre commentaire, il suffit de lire le texte ci-dessous ; et malheureusement nous savons que tout cela est exact !
Bon courage, les retraités…

Les retraités doivent se défendre et, pour cela, il suffit qu’ils fassent la grève de leurs actions dans le bénévolat,

ce gouvernement aura vite compris qu’ils sont indispensables à la nation et qu’ils méritent un peu plus de respect !

Lire la suite

Différends par courriers avec ma mairie Châteauroux

par mesure d’information publique nécessaire et de protection personnelle pour une suite possible je rends public un échange de courriers avec ma mairie Châteauroux :

Le 24 juin 2017

Nadine Huleux
responsable de territoire
Mairie
36000 Châteauroux

RAR

Madame ou Monsieur,

J’accuse réception de votre courrier du 15 juin 2017, sans en-tête c’est donc par pile ou face que j’adresse ma réponse à la mairie de Châteauroux. Circulaire généraliste qui ne s’adresse qu’aux hommes : pas d’homme chez moi, circulaire qui mentionne « entretien » des jardins : le mien est dans les mieux entretenus du secteur.

1- Concernant les buissons Troène du pourtour :

J’ai 75 ans (1). De plus j’ai été sans cesse malade (2) depuis janvier 2016, ainsi un entretien que j’effectuais moi-même auparavant m’était impossible. De plus l’âge avançant…
Question subsidiaire : qu’est-il prévu par les services de la mairie pour les femmes seules et dont les capacités baisses, et qui ont besoin d’aides et/ou de soins ponctuels, de plus non imposable ? Les voisins vous laissent crever sans état d’âme et même sont capables de vous dénoncer pour « non entretien » à la mairie ! (3)

Lire la suite

Racisme ordinaire des collègues

Chapitre II 1ère partie, Un papillon dans les chardons

Pour lire ce contenu il est nécessaire de l’acheter pour un montant de : 1,00€ par billet chacun comportant autour de 1000 mots ou plus, 15,00€ pour l’ouvrage entier Il vous suffit de parcourir la Boutique et choisir parmi les billets proposés. Créer un compte client pour avoir accès au téléchargement au final. Une fois … Lire la suite

L’imposture de la tomate italienne

De mère et culture italiennes voilà qui m’a fait sauter sur France-Inter, quoique je n’achète jamais de tomates hors saison dans les grandes surfaces (ou ailleurs), mais il m’arrive (1 à 2 fois par an) de me servir de concentré de tomates ou de tomates pelées, concernant la Ketchup je n’achète que de la bio, mais n’ai pas regardé la provenance des tomates…  :

Des tomates que l’on croit italiennes mais qui viennent de Chine, une législation très souple, des barils de concentré de tomates pleins de vers, des activités “agro-mafieuses” qui rapportent gros en Italie… Jean-Baptiste Malet publie son enquête à travers le monde et suit les différents trajets d’une tomate avant d’arriver dans notre assiette.

Lire la suite

12 fraisiers en permaculture

fraises sous fraisiers 25-05-17
fraises sous fraisiers 25-05-17

Je commence par rappeler que je vis seule et que donc les quantités que je cultive sont en conséquence, n’ayant aucune ambition de nourrir tous les voisins ni d’en faire le commerce.

Ainsi mes douze pieds de fraisiers me suffisent.

Mon terrain est infâme : la pierre calcaire (belle d’ailleurs) affleure à 10/20 cm. La terre qui la recouvre est inégale, un mélange de calcaire et de terre de remblai.

J’ai fait des tas d’essais pour les fraisiers, dont en boites comme pour les tomates. Je n’ai pris aucune photo, et j’ai bien failli abandonner, mais sans doute têtue j’ai persisté en renouvelant mes manières. Je les ai mises en pleine terre depuis quelques années, puis déplacées d’un lieu à un autre ; elles sont stables depuis environ 2 ans. Lieu ensoleillé jusqu’au début de l’après-midi, à l’ombre ensuite. Récolte non probante en 2015-2016.

Recouvrement de feuilles en hiver 2016/2017

Lire la suite

Les véganes haïssent chats et oiseaux

hérisson gambadant dans mon jardin
hérisson gambadant dans mon jardin

Les véganes ont choisi comme mode de vie de ne pas consommer tout ce qui touche de près ou de loin aux animaux. Non seulement ils ne mangent plus de viande, ni de lait, mais aussi se chaussent de coton, de plastique…

En général ils adorent les animaux domestiques qu’ils tiennent enfermés chez eux. Leurs préférés étant les chats.

Ceci est contre nature pour les chats ; les chats sont avant tout des êtres jamais apprivoisés qui aiment par dessus tout leur liberté, les tenir enfermés entre quatre murs est un vrai supplice, contre la nature des chats. C’est une attitude égoïste de la part de leur propriétaire qui veut les avoir tout pour eux, mais ne pensent pas au bien être du chat. Ceci est surtout valable en ville. J’ai vu des chats grimper au mur ou aux rideaux par manquent d’exercice, aussi parce qu’ils étaient devenus à moitié cinglés d’être tenus ainsi enfermés sans aucune possibilité de sortir.

Lire la suite