Ah les vaches en Creuse : Charolaises, Limousines

me suivre

Annie Stasse

site de vente chez Artisanat thaïlandais
Enfant solitaire je me suis plongée dans les livres, j'ai du en lire plusieurs milliers, surtout sciences humaines. J'écris depuis "toujours" sur des cahiers, puis sur mon ordinateur - Mac - depuis années 1980..
Je me suis intéressée au web depuis fin des années 1990, 1er blog WP hébergé en 2005.
me suivre

charolaises curieuses en creuse (2)Ayant habité la Creuse quelques années j’ai visité régulièrement les vaches plus particulièrement les Charolaises celles qui ont vite acquis ma préférence, je trouvais les Limousines du genre plus raides.

Tandis que les Charolaises ont un charme particulier, un genre enfantant qui leur reste toute la vie avec leurs boucles sur le front, tandis que les Limousines sont sans particularité, et même si les deux sont élevées pour leur viande et qu’on sait rarement de quelle race vient votre bifteck (bien voilà de nombreuses années que je ne consomme plus de viande rouge) on a la nette impression que les Charolaises sont vivantes, aiment les gens la nature etc… tandis que les Limousines ne semblent là que pour l’utilitaire : se faire bouffer un jour… quel avenir… en fait quel présent ! Continuer la lecture de « Ah les vaches en Creuse : Charolaises, Limousines »

Par temps de neige les oiseaux cherchent leur nourriture

me suivre

Annie Stasse

site de vente chez Artisanat thaïlandais
Enfant solitaire je me suis plongée dans les livres, j'ai du en lire plusieurs milliers, surtout sciences humaines. J'écris depuis "toujours" sur des cahiers, puis sur mon ordinateur - Mac - depuis années 1980..
Je me suis intéressée au web depuis fin des années 1990, 1er blog WP hébergé en 2005.
me suivre

pigeon et colombe trouvent des graines dans la neigeAu début de mon arrivée ici (5 ans environ), le centre de la France, il a neigé. J’avais déjà pris attention aux oiseaux de la nature en suspendant des mangeoires que je remplissais régulièrement. Il est un fait que c’était les “petits” oiseaux qui m’intéressaient, à partir de la taille des colombes j’étais dans l’hésitation, sans parler des gros pigeons ramiers qui m’inspiraient hostilité.

Donc je fus prise au dépourvu ces jours de neige, puis voyant ces oiseaux “désespérés” je grattais une partie de la neige pour étaler des graines. Il se passa vite une sorte d’aller-retour entre pigeon qui chassait la colombe qui revenait obstinément. Continuer la lecture de « Par temps de neige les oiseaux cherchent leur nourriture »