Todd explique pourquoi Donald Trump est élu




Sur là-bas si j’y suis une interview d’Emmanuel Todd d’environ 1 heure. Il y explique le vote pour Trump, en résumé c’est contre le libéralisme… on verra ce qu’il en sera pour l’instant il nomme beaucoup de chefs d’entreprises futurs ministres parmi les plus riches…

Mais je voulais vous communiquer mes commentaires :

  • l’un sur mes sentiments sur Emmanuel Todd et quelques autres

Quel rafraichissement d’écouter Emmanuel Todd qui n’est dans aucune ligne sinon la sienne propre. Tout comme Badiou.
Je les aime et estime tous les deux, et j’ai besoin d’eux (comme Lordon, Halimi, Ramonez, et peu d’autres). Bien souvent je ressentais comme eux avant : mais eux m’aident à structurer mes sensations/sentiments/ressentis/informations.

Je ne suis PAS Charlie : J’ai été tant scandalisée par ces foules qui suivaient gentilement tous les dictateurs qui conduisaient cette manif. Vous êtes tous prêts pour être en dictature et d’ailleurs nous le sommes déjà sous le joug de l’Euro et de l’Allemagne. J’avais lu son livre avec un immense plaisir en quelques heures, tout comme tous les autres depuis « La troisième planète » avec avidité.

Oui il est fidèle à sa lignée. Olivier Todd durant la guerre du Vietnam. Et Nizan. Il analyse juste son héritage.

Il décoiffe un peu. Je me souviens de « Après l’Empire » que je lisais en 2006 au Vietnam que j’avais expliqué à d’autres voyageurs…emmanuel Todd interview sur la-bas si j'y suis

  • un second sur le besoin ou non de hiérarchie et/ou de chefs dans les organisations, sujets dont il parle se définissant « léniniste » et mon vécu récent sur la question :

Un truc sup vécu entre mai et novembre sur le refus de hiérarchie :
En conséquence de la loi travail un groupe s’est formé pour « soulever les masses » sur le net. Nous étions quelques centaines.
Il s’est révélé très vite qu’il y eut un problème de pouvoir. Pas facile à gérer. Certains le prenaient de leur propre chef (les non-qualifiés étant les + volontaires !), d’autres (qualifiés) refusaient de prendre quelques décisions, ce qui n’empêchait pas les initiatives, les propositions, les prises de responsabilités en tous genres (dont techniques dont je fus).
pi ben très vite un problème : qui est le chef ? et de quoi ? quels sont ses pouvoirs ?
Personnellement je voulais me cantonner dans mes savoirs techniques et voulais l’approbation de tous… en fait je l’avais.
Mais questions idées et idéologies c’est tout autre chose. ça a vite coincé, on a tourné en rond et répétitions quelques mois… et plouf ça s’est écroulé.

Alors mon cher Todd j’aimerais que tu me donnes les solutions. Élections ? à bulletin secret ? en levant la main ? auto-nomination ? J’ai vécu tout ça depuis les années 1960 dans divers partis politiques : constitués plus simple, mais à monter on fait comment ?
Ce qui me dérange dans le Pardem c’est qu’on voit que Nikonoff c’est pas terrible.




A propos Annie Stasse

Fondamentalement de gauche. Passionnée d'histoire, d'Économie. J'avais prédis la politique que mène Hollande dès mai 2011. Pour la sortie de l'euro : l'ordolibéralisme de l'Allemagne nous mène au désastre général, peut-être une guerre, en tout cas pas à une diminution du chômage et une remontée du pouvoir d'achat des plus pauvres… je viens d'adhérer au PARDEM (Parti de la démondialisation) avec lequel je partage les analyses.
Taggé , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire