« Le Plan B comme Broutille » Frédéric Lordon appelle à la sortie de l’euro !

« Si elle n’avait pas peur de son ombre, c’est la Gauche qui pourrait porter une différence politiquement digne. La différence de la sortie de l’euro, la différence de la souveraineté démocratique restaurée, la différence du verrou à toute politique progressiste possible enfin tiré, la différence de l’internationalisme réel. Si elle se libère de tous les interdits imaginaires, et de toutes les inconséquences qui ont jusqu’ ici terriblement pesées sur la question de l’euro, le plan B n’a pas d’autre sens que d’être le porteur historique de cette différence, et au point où nous en sommes disons le avec emphase le … Lire la suite…

Raz-de-marée FN : à force de prendre les électeurs pour des imbéciles…

A force de prendre les électeurs pour des imbéciles A force de prendre les électeurs pour des imbéciles, les réalités reviennent comme un boomerang à la figure de ceux qui ont voulu les occulter. La dégradation manifeste de la situation économique a été systématiquement minimisée, maquillée. Dans la réalité, on décompte aujourd’hui 5,7 millions de chômeurs toutes catégories confondues, dont seulement 3 millions environ reçoivent des indemnisations. Plus de 2,4 millions de personnes touchent le RSA. On évalue à 1,3 millions le nombre de personnes sans travail qui ne touchent aucune aide sociale (que les économistes appellent le halo du … Lire la suite…

Lordon : le FN ne sortira pas de l’euro

Voici un programme médias proposant deux techniques différentes : MP3 à écouter tranquille chez vous les yeux fermés : ou une vidéo qui pourrait disparaitre car elle vient de Là-bas si j’y suis et promet de disparaitre d’ici quelques jours (d’où le MP3 qui précéde, voyez comme je veille à votre information !) J’ai reçu ce commentaire sur Google+de Emmanuel Florac : Hélas les gens vraiment impliqués dans le questionnement politique à gauche semblent trop souvent toujours retomber dans les vieux travers, les guerres de chapelles « un trotskyste, un groupuscule, deux trotskystes un parti, trois trotskystes une scission ». Encore un … Lire la suite…

Pour la rupture avec l’euro et l’Union Européenne une pétition

À contrario de Jean-Luc Mélenchon, Raoul Marc Jennar est des plus clair : il prône depuis plusieurs mois la rupture avec l’UE et l’euro, c’est le plan B à appliquer immédiatement et non précédé, comme celui de Mélenchon, d’une discussion avec l’Eurogroupe qui refuse toute démocratie (1), discussion qui ferait perdre : temps, énergie, mobilisation. C’est dans ce cadre que Raoul Marc Jennar critique la position de Varoufakis dans un billet du 10 septembre 2015 (2) : Étrangement, celui qui dénonce de manière irréfutable la volonté de l’Eurogroupe d’empêcher toute alternative, se résigne à affirmer lui aussi qu’il n’y a … Lire la suite…

Un aveuglement supplémentaire : plan B de Mélenchon

Voilà que vient de paraitre un plan B avec des signatures : le Français Jean-Luc Mélenchon, l’Italien Stefano Fassina, les Grecs Zoe Konstantopoulou et Yanis Varoufakis, et l’Allemand Oskar Lafontaine s’associent et proposent (1) : la tenue d’un sommet international pour un plan B en Europe, ouvert aux citoyens volontaires, organisations et intellectuels. Cette conférence pourrait avoir lieu dès Novembre 2015. Nous lancerons ce processus samedi 12 Septembre lors de la Fête de l’Humanité. Dans le texte on peut lire que le principal est un plan A dont il faut s’armer pour : « travailler dans chacun de nos pays, et … Lire la suite…

Le FN n’est pas pour la sortie de l’euro

Écouter plus particulièrement la 39ème minute de l’émission Mots Croisés, Europe Stop ou Encore, en 2013 extraits des dires de Marine Le Pen : elle ne veut pas sortir de l’euro À l’occasion de l’Université d’été du FN à Marseille ce week-end je re-publie cette analyse, où nous pouvons lire une interview de Marine Le Pen par Yves Calvi. Alors que les médiacrates censurent totalement ceux qui – comme le PRCF proposent de sortir de l’euro – les médias du système organisent très officiellement la « dédiabolisation » du FN faisant mine de lui reprocher d’être prétendument pour la sortie … Lire la suite…

L’indépendance d’après Mélenchon, démontage

Voilà-t-y pas que Jean-Luc Mélenchon nous propose de gagner ou regagner notre indépendance. Qu’entend-il par là ? Serions nous un pays colonisé ? Voyons nous sur notre territoire français des occupants ? Je n’en vois nulle part ou alors je serais aveugle ? Le mot « indépendance » s’applique aux « guerres d’indépendance » tel l’Algérie, le Vietnam et tant d’autres pour secouer le joug des colonisateurs, la Palestine est aussi dans cette démarche occupée par Israël. J’avoue que je n’ai pas eu le courage d’écouter son laïus car son titre m’en a totalement démotivée. Mon temps n’est pas élastique, déjà débordée par tout … Lire la suite…

Kouvelakis : sortie de l’euro « Récupérer la souveraineté »

Vous évoquiez « l’intransigeance » des institutions… Sur la sortie de l’euro, êtes-vous tous d’accord au sein d’Unité populaire ? Stathis Kouvelakis. Oui, nous pensons qu’il faut nous préparer pour la sortie de l’euro. C’est absolument clair ! Le programme d’Unité populaire est finalisé, il sera rendu public à la fin de la semaine. La préparation de la sortie de l’euro est un point fondamental. Cette question comporte plusieurs aspects. Le premier, c’est évidemment la récupération de la souveraineté politique dans le cadre où un gouvernement se retrouve confronté à la sainte-alliance de toutes les puissances néolibérales. Dépourvu de l’outil monétaire, on l’a vu, … Lire la suite…

Quelles alliances pour une sortie de l’euro ?

Ainsi nous nous plaçons dans la sortie de l’euro. Pour un résumé bref du billet de Lordon quelles alliances trouver pour ce faire ? aucune ! Qui reste-t-il ? pas grand monde. Son dernier paragraphe s’intitulant « Ã  gauche, à gauche seulement » faisons le bilan : Lutte ouvrière : sont-ils pour la sortie de l’euro ? je crois que c’est le dernier de leur souci. Leur raison d’être est de s’opposer et de ne jamais s’allier avec personne pour rester strictement dans « l’union communiste (trotskiste) » ; aucun billet sur la sortie de l’euro sur leur site. Nouveau Parti Anticapitaliste : après … Lire la suite…

Nation, patrie, souveraineté et si la droite n’était pas où on la croit

Se plaçant dans la perspective de la sortie de l’euro il va nous falloir trouver/retrouver les mots pour le dire. Ainsi va-t-on parler de souveraineté ou de nation ou encore de patrie. Penchons nous sur des documents incontestables : le dictionnaire en ligne du CNRS le CNRTL, qui est mon dictionnaire quotidien quand j’ai besoin de définitions, synonymes etc. Patrie certes on est sensé être né sur le sol de la patrie, mais il y a aussi la patrie d’adoption. Pays de la communauté politique à laquelle on appartient (par la naissance ou par un attachement particulier) et dont l’histoire, … Lire la suite…