Qui sème la guerre récolte le terrorisme…

« L’islamisme, voilà l’ennemi ! » Cela ne vous rappelle rien ? En plein ordre moral triomphant, Gambetta, l’homme qui avait quitté en montgolfière la Commune de Paris assiégée par les Versaillais pour organiser la résistance en province, déclarait ainsi la guerre au cléricalisme. Les hommes politiques de cette trempe, ça n’a plus cours aujourd’hui. Dommage ! Oui, aujourd’hui c’est sûr l’islamisme est l’ennemi. Mais la question se pose de savoir si c’est l’unique ennemi. 1991, première guerre d’Irak c’est-à-dire contre l’Irak, pays en voie de grand développement, arabe, mais laïque. Une formidable coalition conduite par Washington avec tout l’occident, … Lire la suite…

La France est en guerre…

… depuis combien de temps ? La guerre en France en est à son début. Je ne sais dater de quand elle aurait débutée. En janvier ? avant ? mais ce dont je suis sûre c’est que ce n’est que le début. La cause est multiple : Je la vois d’abord dans l’attaque de Bush sur l’Irak. Ensuite Sarkozy a décomposé la Libye. Nous n’avons pas réagi à temps quand les manifestations du Printemps Syrien ont débuté et qu’Assad n’a su que faire une chose les canarder, les emprisonner… nous connaissons la suite qu’il lui a donné.(ce n’est pas faute d’avoir crié … Lire la suite…

Costas Lapavitsas 2/12/2011 : l’euro est un instrument de l’impérialisme

En ce temps-là le président de la République française était Nicolas Sarkozy. Angela Merkel déjà chancelière fédéral allemand (22/11/2005). Costas Lapavitsas était député de l’aile gauche de Syriza. Dans le contexte de l’époque nous étions encore tout occupé à la crise de 2008 en Europe, prolongement de celle aux EU de 2007. Le titre d’origine de l’article étant : Nous n’avons pas intérêt à sauver l’union monétaire n’aurait pas été compris maintenant en sept 2015. J’ai donc cherché un titre en fonction de l’actualité, et l’ai trouvé dans son interview avec ses mots. Après l’accord de l’Eurogroupe (où se réunissent, … Lire la suite…