Qui a peur de la souveraineté ?

Comment le mot « souveraineté » est-il devenu péjoratif ou même, dans la bouche de François Hollande, synonyme de déclin ? Comment a-t-il perdu sa valeur émancipatrice, celle qui portait la pensée philosophique il y a deux siècles, celle qui a porté le peuple français vers la Révolution de 1789, celle qui portait plus récemment la Résistance en France ? Par quel cheminement monstrueux deviendrait-il la propriété de l’extrême droite ? Fallait-il, en effet, que ce soit Marine Le Pen qui pose la question de la souveraineté lors de la prestation Angela Merkel/ François Hollande au parlement européen le 7 octobre ? Fallait-il que, de ce … Lire la suite…

De Karl Marx à Jean Jaurès, Henri Lefebvre : le « réformisme révolutionnaire »

Accoucher d’un nouveau monde : au « forceps » ou « sans douleurs » ? Telle l’une des questions fondamentales aujourd’hui posées. L’exemple grec tendrait à plaider pour le « forceps ». Pour changer de mode de production (de monde de la production), l’accouchement « sans douleurs » historiquement parlant n’a pas la cote. La Révolution française a été violente. Le peuple alors noyé dans les eaux glacées du calcul égoïste d’une royauté absolue a été contraint de recourir à la violence. En réponse à une autre violence donc, et on a alors coupé des têtes. Non par une volonté délibérée, mais en réaction précisément à cette autre violence. Ce … Lire la suite…

L’indépendance d’après Mélenchon, démontage

Voilà-t-y pas que Jean-Luc Mélenchon nous propose de gagner ou regagner notre indépendance. Qu’entend-il par là ? Serions nous un pays colonisé ? Voyons nous sur notre territoire français des occupants ? Je n’en vois nulle part ou alors je serais aveugle ? Le mot « indépendance » s’applique aux « guerres d’indépendance » tel l’Algérie, le Vietnam et tant d’autres pour secouer le joug des colonisateurs, la Palestine est aussi dans cette démarche occupée par Israël. J’avoue que je n’ai pas eu le courage d’écouter son laïus car son titre m’en a totalement démotivée. Mon temps n’est pas élastique, déjà débordée par tout … Lire la suite…

Grèce : « L’Unité populaire » est née !

Tôt dans la matinée (du 21/08/15 ndrl), 25 députés de SYRIZA ont quitté le groupe parlementaire de leur parti pour créer un nouveau groupe sous le nom d’Unité Populaire. La plupart de ces députés sont affiliés à la plateforme de gauche, mais d’autres également se sont joints comme Vangelis Diamantopoulos ou Rachel Makri, un proche collaborateur de Zoe Kostantopoulou. C’est une évolution majeure dans la politique grecque, mais aussi pour la gauche radicale, en Grèce et à un niveau international. Trois éléments doivent être soulignés. Le premier est que « Unité Populaire » est le nom du nouveau front politique qui regroupera … Lire la suite…

Nation, patrie, souveraineté et si la droite n’était pas où on la croit

Se plaçant dans la perspective de la sortie de l’euro il va nous falloir trouver/retrouver les mots pour le dire. Ainsi va-t-on parler de souveraineté ou de nation ou encore de patrie. Penchons nous sur des documents incontestables : le dictionnaire en ligne du CNRS le CNRTL, qui est mon dictionnaire quotidien quand j’ai besoin de définitions, synonymes etc. Patrie certes on est sensé être né sur le sol de la patrie, mais il y a aussi la patrie d’adoption. Pays de la communauté politique à laquelle on appartient (par la naissance ou par un attachement particulier) et dont l’histoire, … Lire la suite…