Pourquoi je suis contre un parti féministe

Caroline de Hass, après avoir quitté le Ps, vient de créer, pour les Européennes, et sans doute les élections à venir en général, un parti politique féministe.

Je suis en désaccord avec une telle création, voici pourquoi :

Oui le féminisme est politique et de gauche. Tout comme l’écologie est politique et de gauche.

Cependant cela rejoint le problème que j’ai toujours eu avec les écologistes, et que donc j’ai avec un parti féministe : ce n’est que dans une politique d’ensemble que l’on peut avancer en écologie et en féminisme. Alors pourquoi pas un parti homo, un parti 3ème sexe, un parti de l’industrie, un parti des fonctionnaires. Tout peut être découpé en tranches. Et l’unité on fait comment ? car les féministes ont besoin d’écologie, et vice versa. Les deux ayant besoin d’économie, d’industrie, de services publics, etc.

Donc des associations et/ou des syndicats tant que vous voulez, mais pas un parti.

Il se trouve de plus que OLF ne pointe pas le principal (mais je n’ai pas lu son programme électoral, je parle de ce que je lui ai vu faire ou combattre depuis sa naissance) : l’égalité des salaires. La priorité des priorités c’est celle-là, et toutes les autres en découleront. de 20 à 30% de moins que les hommes c’est scandaleux, et la société française ne s’en émeut pas plus que ça. Oubliant de plus que les femmes seules élèvent aussi des enfants qui en subissent donc les conséquences. Et la vieillesse des femmes seules est en grand majorité de pauvreté.

Ainsi je vote et voterai toujours pour un parti qui contient le tout ou des candidats qui ont un programme équilibré sur tous les sujets qui, en tant que femme et citoyenne, me concernent dans la globalité de ma vie et de mon quotidien.

Articles relatifs

Avec mots-clefs , , .Lien pour marque-pages : permalien.

3 réactions à Pourquoi je suis contre un parti féministe

  1. partageux a écrit:

    Découpé en tranches. Des « partis thématiques » comme on le dit aux Pays-Bas où c’est une spécialité. Ces partis, créés dans l’émotion d’une saison, ne durent en général que le temps d’une législature. Un programme de baisse des retraites conduit par la droite avait ainsi provoqué la création de trois partis de vieux. Deux ont eu des élus avant de disparaître lors de la législature suivante…

  2. Annie Stasse a écrit:

    les avis sont partagés sur médiapart certains affirment que c’est un petit parti du Ps tout autant que Nouvelle Donne. D’autres disent exactement l’inverse : un nouveau parti qui viendra s’agglomérer au FdG.
    Pour Nouvelle Donne il me semble que c’est ça : qu’ont-ils eu besoin de créer un parti anti-libéral d’autres existaient, dont le fdg qui est loin d’être gauchiste.
    Qu’ils crèvent tous les deux !

  3. chiendentbel a écrit:

    Oui ce sont les partis qui doivent être féministes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>