Programme du Front de Gauche (Jean-Luc Mélenchon) : augmenter les salaires

Dans les premières mesures du Front de Gauche portées par Jean-Luc Mélenchon :

Pour tendre vers le plein emploi il faut :

  • 35 heures sans annualisation, ni perte de salaire avec les embauches correspondantes
  • les heures supplémentaires seront strictement limitées et réglementées

Retraites

  • la retraite à 60 ans à taux plein (75% du salaire de référence) pour tous avec prise en compte de la pénibilité donnant droit à des départs anticipés
  • son financement sera assuré par une cotisation nouvelle sur les revenus financiers des entreprises au même taux que les cotisations employeurs sur les salaires
  • aucun recours à la fiscalisation des retraites ou de la protection sociale

Réévaluation des salaires

  • Smic à 1700 euros brut par mois pour 35 heures
  • 1700 euros net pendant la législature
  • réévaluation des indemnisations de chômage et des retraites et leurs indexations sur l’évolution du coût de la vie

Réduire l’écart des salaires

  • un salaire maximum sera instauré : à 20 fois le revenu médian (soit aujourd’hui 360 000 euros par an)
  • l’écart entre le plus bas salaire et le plus haut ne devra pas dépasser de 1 à 20, ainsi les patrons devront augmenter les salaires du bas de l’échelle s’ils s’augmentent

Éradiquer la pauvreté

  • aucun revenu ne pourra être fixé sous le seul de pauvreté actuellement de 800 euros par mois pour une personne seule, soit 50 % du revenu médian, actuellement 13 % de la population sont sous ce seuil
  • minima sociaux fixés en référence au Smic et indexés sur celui-ci

Abolir la précarité

  • statut social pour tous les jeunes les premières victimes de la précarité, allocations financées par la solidarité nationale par la sécurité sociale professionnelle ; les contrats de formation et d’emploi ouvriront droit à la prise en charge des cotisations sociales afin d’inclure les années de formation dans la durée de cotisation pour le droit à la retraite ; la conséquence étant que l’entrée dans le monde du travail ne sera plus une période blanche
  • le CDI à plein temps réaffirmé comme norme du contrat de travail
  • l’intérim sera limité : 5 % des effectifs dans les grandes entreprises, 10 % dans les PME (sauf dérogation justifiée)
  • droit de passage automatique au temps plein pour les temps partiels
  • les salariés des entreprises sous-traitantes sont alignées vers le haut de ceux qui sont les donneurs d’ordre
  • stages encadrés : obligation d’une rémunération à 50 % du smic dès le premier mois du stage ; limitation des stages à 6 mois avec une carence de 3 mois entre deux stages ; cotisation sociale sur les indemnités de stage et accès des stagiaires à la protection sociale
  • interdiction des licenciements boursiers ainsi que distribution de dividendes aux entreprises qui licencient ; en cas de délocalisation ou dépôt de bilan instauration d’un droit des salariés à la reprise de leur entreprise sous forme coopérative
  • titularisation des 800 000 précaires de la fonction publique
  • abrogation des lois antisociales qui ont cassé le Code du Travail et engagerons sa refonte
  • Égalité femmes-hommes dans l’entreprise
  • doublement des inspecteurs du travail

Un bonus

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xq7ywi_triolisme_news[/dailymotion]

TwitterFacebookGoogle+PrintFriendlyEmailRedditWordPress

Rebondir :

5 Comments

  1. Malheureusement les blaireaux moyens que je cotoie tous les jours pensent cela impossible. Et ce n’est pas seulement le Sarkozisme qui leur a oté tout espoir, pour autant qu’ils en aient eu un jour, pour certains.

  2. On a tellement mis dans la tête des gens que le progrès social était impossible qu’ils finissent par le croire.
    Laurence Parisot du MEDEF a parlé de « terreur ».
    Si les ouvriers de 1936 n’avaient pas fait grève il n’y aurait jamais eu les congés payés, les 40 heures par semaine, etc.

  3. le pire étant qu’on va avoir Hollande, les électeurs sont dans une illusion désastreuse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>