Le parlé franc et vrai d’Aquilino Morelle dans L’abdication




L'abdication, Aquilino Morelle, Grasset Aquilino Morelle est l’invité de ce matin 9 janvier 2017 sur France-Inter, interviewé par Patrick Cohen. J’avoue que je ne connaissais que l’histoire des brossages de pompes qui a fait scandale en son temps. J’ignorais qu’il avait été conseiller de Lionel Jospin, lorsque celui-ci était Premier ministre, de 1997 à 2002, avant qu’il devienne conseiller politique au cabinet du président de la République François Hollande, du 15 mai 2012 au 18 avril 2014.

Donc ce matin j’ai découvert un homme qui dit quelques vérités sur ce quinquennat que je partage avec lui.

Les mensonges de campagne de Hollande, nous le savons tous, mais à ce point pas. Hollande a voulu séduire le peuple de France, les séducteurs comme chacun a pu l’éprouver dans sa vie, est d’abord un menteur, car peu importe pour lui ce qu’il dit, que ce soit vrai ou faux, l’important étant qu’il séduise. Je ne pouvais m’empêcher de penser à son ex femme Ségolène Royale m’étant toujours demandé comment elle avait pu faire 4 enfants avec un tel falot, elle femme de caractère. Déjà quand il était secrétaire du PS il agissait bien ainsi par la séduction pour garder le pouvoir à n’importe quel prix, décidément quelque chose ne tourne pas rond dans notre 5ème République, depuis Sarkozy nous allons de Charybde et Scylla… jusqu’où allons nous tomber en mai 2017 ?

Présentation de l’éditeur :

« Après moi, il n’y aura plus de grand Président » avait prophétisé François Mitterrand. Peut-être en effet la prose du réel devait-elle succéder à la poésie des lendemains qui chantent. Mais l’abandon du romantisme révolutionnaire ne nous condamnait pas inexorablement à celui de la volonté politique.

Comment en est-on arrivé là ?

Pour la première fois, ce n’est pas François Hollande qui distille ses confidences ni un ministre démissionné ses commentaires ou un journaliste ses observations, mais un conseiller de premier plan, dont le bureau, « la chambre d’Eugénie », jouxtait celui du Président de la République, qui nous fait voyager au cœur de la machine de l’État.

Il ne se contente pas de raconter mille et une « choses vues », scènes et dialogues vécus.  Il analyse, avec une profondeur historique éclairante, les tendances lourdes comme les traits de caractère qui ont conduit notre monarque républicain à  l’abdication. Une abdication qu’il a annoncée aux Français le 1er décembre 2016 mais dont on découvrira ici qu’il y avait consenti dès le premier jour de son mandat.

A travers ce témoignage prennent vie non seulement un Président demeuré pour beaucoup « une énigme, entourée d’un mystère, cachée dans un secret », mais aussi les figures qui veulent refonder une politique progressiste dans notre pays : qu’ont dit et fait Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Emmanuel Macron et les autres lors des grands rendez-vous du quinquennat qui s’achève ?

Un livre politique de haute tenue.

Le mieux pour vous faire votre propre opinion est de l’écouter vous-même :





A propos Annie Stasse

Fondamentalement de gauche. Passionnée d'histoire, d'Économie. J'avais prédis la politique que mène Hollande dès mai 2011. Pour la sortie de l'euro : l'ordolibéralisme de l'Allemagne nous mène au désastre général, peut-être une guerre, en tout cas pas à une diminution du chômage et une remontée du pouvoir d'achat des plus pauvres… je viens d'adhérer au PARDEM (Parti de la démondialisation) avec lequel je partage les analyses.
Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire