Déprime du jour, Hollande l’avenir de la France ? (Verts+PS)

L’accord PS-Verts. Les gouvernements en Italie et Grèce. Mais surtout Hollande, toujours Hollande encore Hollande. C’est ça l’avenir de la France ? Hollande ?

C’est un peu comme du temps où tous ne juraient plus que par DSK. Je n’ai plus qu’à souhaiter un coup du destin aussi foireux à Hollande.

J’ai même lu un blog Vert dithyrambique tellement l’enthousiasme l’emporte sur l’accord, alors que d’hab c’est quelqu’un de plutôt calme dans ses émotions.

… et pendant ce temps les Verts nous ignorent. Qui nous au fait ? mais le Front de Gauche, alors que nous aurions un peu plus de points communs que Verts<+>Hollande (je distingue Hollande, car le PS est divers > je vous conseille au passage de lire ce billet fort intéressant-, même si Montebourg et Filoche le soutiennent).

Puis ce fait jour le problème du MOX. C’est Babel qui me le signale dans Médiapart.

Mais, pour moi, le vrai problème est d’abord économique. Sans économie indépendante l’écologie peut aller au panier. Le chômage augmenter, la potentialité que les agences de notation prennent le pouvoir chez nous. Mais de ça tout le monde se fout comme de l’an 40… pas celui de J-C, non celui de 19.. Ils ont tous oublié leur histoire du monde. Et pourtant on nous dit que l’histoire ne se répète pas. Mais elle pourrait bien nous jouer de ses tours.

Les Verts sautent de joie, ils sont assurés d’avoir 30 sièges. Décidément l’idée du pouvoir égare tous les Humains, même Duflot si contente d’être élue potentielle à Paris.

Ils ont tous oubliés qu’ils étaient convaincus que le NON au TCE était le mieux. C’était que pour la gloire ?

Articles relatifs

Avec mots-clefs , , , , , , , , , .Lien pour marque-pages : permalien.

28 réactions à Déprime du jour, Hollande l’avenir de la France ? (Verts+PS)

  1. dominominus a écrit:

    Toujours n’importe quoi la politique en France. Après DSK, Hollande. Et ensuite ?

  2. Annie a écrit:

    on est mal barré. Les économistes attérrés, Lordon, Jorion… le disent, mais des Sapin sont sourds… ou interessés…

  3. babelouest a écrit:

    Ah Verts (je n’ai pas dit EELV) + FdG, cela aurait au moins l’avantage d’une certaine cohérence. Je dis cela avec d’autant plus de recul, que je ne suis partie prenante ni avec les uns, ni avec les autres. Le problème avec les politiciens, c’est que ce sont des gens d’argent comme les autres. Du moins ceux qui se font élire. Ou alors ceux qui ont appris la politique sur les bancs de Sciences Po, comme on apprendrait la cuisine ou la mécanique. Les tripes du militant, ils ne connaissent pas.

    PS, parti soumis ! (au fric)

  4. leunamme a écrit:

    Cela a au moins l’avantage de laisser un boulevard à Melenchon qui a le mérite de la cohérence.

  5. Jef a écrit:

    Annie, si vous lisez mon post, vous verrez qu’il n’est pas dithyrambique, loin de là. L’accord est un combat, dans lequel nous avons marqué des points (lisez-le) et perdu sur deux autres.
    Ma position est d’abord de battre Sarkozy aux Présidentielles et aux Législatives et il aurait été anormal que si les EELV appelle à voter PS au 2nd tour, un certain nombre de circonscriptions ne lui soient pas réservées, comme elles le sont au PCF.
    Par contre, si sur cette base j’accepte un contrat de législature, je suis opposé à toute participation gouvernementale (si d’ordinaire Hollande était élu et que la gauche gagnait les Législatives) afin de préserver notre liberté de vote et de parole.

  6. Jef a écrit:

    Excusez l’oubli.
    Quant à un accord avec le FdG, il est impossible avec le PCF, aussi nucléairophile que Hollande et encore plus productiviste.
    S’il n’y avait eu que le PG, les choses auraient été différentes.

  7. babelouest a écrit:

    Bien d’accord Jef, c’est toujours le PCF qui pose problème. C’est sans doute la preuve qu’aveuglés par leur petite vie plus ou moins pépère, nos compatriotes ne voient pas du tout les terribles enjeux qui se dressent là, maintenant, devant nous.

    C’est au point que Sarkozy n’a pas encore perdu !

  8. Annie a écrit:

    comme je dis sur l’autre billet insomniaque je découvre vos réactions. elles sont bien venues. Jef bien contente que tu viennes faire un tour ici, depuis le temps… au moins tu réagis et j’en suis bien aise.
    réu du Fdg dans mon coin ce soir. On est tous catastrophé. Les coco ne sont pas aussi rigides que vous le pensez, ni d’un seul bloc. Ce temps là est fini.
    Jef je l’ai lu et relu ton billet, j’ai aussi lu les commentaires. Nous sommes dans une impasse totale.
    Nous FdG nous proposons une discussion depuis un bail. C’est la fermeture totale. Je me demande bien comment tous les militants de base qui ont milité non au PS et chez les Verts peuvent encore penser que Hollande va pouvoir nous sortir du merdier où nous sommes.
    Alors un accord pour des postes c’est vraiment pas l’urgence. Duflot s’est démis de l’échange prévu face à Copé ce soir. C’est une gêne qu’elle n’a pu assumer publiquement. Malaise donc.
    Il nous semble au FdG que nous ne sommes plus que nous, seuls, rejeté par tous les « en poste » de ces deux partis qui font fi de l’intérêt commun des Français, et sans doute des militants de base.
    Les classes populaires sont assommées, ils ne voient plus d’espoir ; de jour en jour ils ne voient que le FN pour les sortir de l’ornière. Alors un accord ficelé pour des postes et des parachutages, sans parler des vrais problèmes, c’est un peu tôt. La propagande de la dette, la comparaison sans objet d’un budget d’état avec le budget d’un ménage fait son dégât dans les esprits qui ne savent pas que c’est pas les mêmes enjeux.
    Alors en rajouter encore une couche sur le nucléaire, avec tous les enjeux d’emplois alors que des emplois, de la recherche, une autonomie sont le seul espoir que l’industrie française reprenne un peu de poids dans le monde. Nous avons des capacités d’inventivité, un potentiel pour devenir, comme on a su le faire pour le nucléaire en son temps.
    L’urgence est d’arrêter l’EPR tant qu’il en est encore temps, et d’insuffler la recherche tout azimuts sur les énergies propres. Les voies ne manquent pas. Géothermie, énergie éolienne, énergie de la mer (on a cette chance d’avoir des côtes sur des milliers de km en France), l’isolation thermique des logements, le solaire… sont des potentiels non exploités. Ce serait une bonne voie pour reindustrialiser la France tout en retrouvant une autonmie sans dépendre de l’achat de l’uranium aux pays qui le détiennent.
    En plus ça redonnerait de l’espoir au peuple français qui ne croit plus à sa nation. Nous parler de l’Allemagne dans chaque phrase de tous les politiques est lassant.
    Ce pays n’a pas les mêmes enjeux d’une jeunesse à qui il nous faut donner un avenir et des emplois. Nous faisons une politique pour les rentiers pas pour la jeunesse. C’est bon pour l’Allemagne qui est vieillissante pas pour nous.

    La Grèce, l’Italie mit aux mains de techniciens sont un choix politique. C’est dégrader la politique. De plus les – soi-disant – socialistes de ces pays n’ont pas de cas de conscience de travailler main dans la main avec des fascistes.

    Faire confiance à un Hollande, qui est un mou, on l’a assez vu durant ses 10 ans à la tête du PS. Lui donner toute confiance est aberrant. Il fera comme sarkozy, juste en mettant un bel emballage de couleurs aux mêmes mesures.

    Il est à remarquer aussi que le FdG est en fait le seul qui soit dans une analyse économique semblable aux économistes atterrés (Lordon et tous les autres) qui nous expliquent les possibilités pour en sortir. Et de même Piketty. Tout ça est ignoré.

  9. babelouest a écrit:

    L’avenir est sombre…. pour soi, ce n’est rien, mais enfants et petits-enfants sont là, et pour eux….

  10. emzophone a écrit:

    Merkel n’est absolument pas représentative de la population allemande, et de sa jeunesse en particulier.On nous présente une Allemagne triomphante et arrogante, mais dans les faits, au quotidien, le peuple en bave. CDU, libéraux de tout poil, sociaux-démocrates sont, comme partout ailleurs, en total déphasage avec la réalité vécue par le citoyen anonyme. Encore une image lisse assénée à outrance…..

  11. Annie a écrit:

    oui, et il est très difficile d’avoir les vraies infos. J’ai qq contacts sur facebook et sur twitter, mais l’allemand je comprends que dalle

  12. Buymeadonut a écrit:

    lol, vous venez de me donner envie d’aller dormir pour broyer du noir!! c’est sur, la brioche (ou babar appelé le comme vous voudrez) au pouvoir, 5 années de désespoir.

    mais d’un autre côté, as t on vraiment le choix?

  13. Annie a écrit:

    ben pour l’instant… il confirme que c’est un nul. Et je suis bien contente qu’il baisse dans les sondages… sf si c’est pour faire monter le FN. moralité pour l’instant les gens n’espèrent en personne. l’Espagne va nous servir d’ex. avec leurs élections… et 4 mois devant

  14. babelouest a écrit:

    Bonjour !
    Tiens, justement je viens d’écrire quelques lignes, où l’homme (non, pas de Cro-Magnon) de la Corrèze profonde tient en quelque sorte la vedette…
    http://bab007-babelouest.blogspot.com/2011/11/par-le-peuple-pour-le-peuple.html

    Auparavant, le train s’approchait du mur en klaxonnant, maintenant il fait mugir la sirène tout en accélérant encore, mais nous ne sommes pas à Jéricho : le mur tiendra bon.

  15. buymeadonut a écrit:

    Chère annie, je pulsois à ton raisonement, le FN profite en plus des evenements d’actualité des plus sordide poussant la peur des gens a reagir dans les urnes.

    franchement, je ne sais plus quoi penser, et surtout je suis perdu, je ne sais pas, pour le moment quoi voter, mon coeur penche pour Melanchon, mais c’est un vote inutile.

    pourquoi ce con de DSK est il aller se mettre dans une telle situation, je lui ne veux, je comptais sur lui.

  16. buymeadonut a écrit:

    L’espagne, le prochain vote, ne va etre qu’un vote de contestation, on va punir un gouvernement non pas pour ses erreurs mais pour les répercutions dramatiques de la spéculation.

    l’ironie c’est que la droite va passer au pouvoir et donc très certainement être enclin a favoriser la spéculation.

    Nous risquons aussi d’avoir un vote de contestation en France en 2012, le problème est de savoir qui va bénéficier de ces votes.

    Je me demande a quel moment l’extrême gauche a perdu la majorité de ces votes contestataires au profit de l’extrême droite?

    Es ce Mr Hue qui a perdu les faveurs de la classe moyenne désabusée? il y a eu un tournant dans la politique moderne que j’ai loupé.

    • Annie a écrit:

      (aparté, réponse plus tard : votre changement plusieurs fois d’identité vous empêche de comptabiliser vos commentaires, d’où votre mise en modération)

    • Annie a écrit:

      j’ai aucune consigne à donner à personne, chacun est libre de son choix, du moment qu’il ne fait pas une propagande déplacée (voir modération) ici. Le ton de mes billets suffiraient à dire vers où je penche. J’ai du faire des billets sur l’histoire du PC. Hue était déjà largué du temps où il fut « chef ».

  17. babelouest a écrit:

    Voir ce billet très juste et révélateur :
    http://rue-affre.20minutes-blogs.fr/archive/2011/11/21/signe-aaa.html
    Nous vivons une époque formidable. Au sens premier du terme.

  18. Annie a écrit:

    Le Prétorien (quel pseudo !) bienvenue ici. J’apprécie toujours les nouveaux arrivants (espérant qu’ils se fidélisent évidemment).
    je ne peux que confirmer cette « appréciation ». Ne dirait-on pas que les sondages retombant les citoyens s’en seraient rendus compte grâce (?) à la Grèce, Italie, Espagne… mais je pense qu’ils n’entendent pas les autres voix. Comment peut-on se faire comprendre ?

  19. babelouest a écrit:

    Pour rebondir sur la réponse du Prétorien, c’est pourtant simple. Il ya la droite, et la gauche. Chacun choisit son camp. Cependant la droite, ou plutôt le libéralisme économico-financier, s’étend de toutes les formations (ou déformations) d’extrême-droite comme la Droite Populaire, la Droite Libre ou le FN, jusqu’au courant dominant au PS actuellement. La gauche, c’est le reste, même si certains membres d’EELV lorgnent du côté libéral. C’est pourquoi il vaut mieux penser au Front de Gauche, qui assume une importante culture écologique.

    Pourquoi chercher plus loin ? De toute façon, nos compatriotes ne sont pas prêts pour une aventure davantage à gauche, où ils retrouveraient mal leurs marques habituelles (je pense en particulier aux intéressantes solutions que propose l’anarchisme, où les clivages de la société disparaissent horizontalement et verticalement).

  20. buymeadonut a écrit:

    @le prétorien

    La démocratie est la dictature de la majorité.

    ce qui se rapporche du centre rassure car on a peu de chance de s’eloigner de l’autre.

    il n’y a qu’en période de crise (juste comme en cemoment) que les extremes sortes. le problème étant que l’extreme gauche est en arriere de la scène

  21. emzophone a écrit:

    Elle a raison de ne pas se soumettre aux normes établies de ce jeu politicard malsain, ou chacun compte ses points comme un vil épicier compte ses sous. Et toujours cet argument bidon  » elle fait le jeu de la droite « , gnagnani, gnagnanan, répété en long, en large…..un peu éculé, non, comme argumentation , comme pour les anti-nucléaire, apôtres de la bougie ! Ne pas oublier qu’Eva Joly est avant tout juge de profession, et enquête avec d’autres magistrats dans le domaine des magouilles politico-financières, notamment le pillage de l’économie islandaise par qq.dizaines d’individus. Pour réussie en politique, la règle serait donc de bien fermer sa gueule et de mentir ? Il semble bien…

  22. Annie a écrit:

    finalement j’ai rien compris. Elle vote Hollande ou pas ? ça dépend des jours ?

    mais je ne doute pas de son efficacité pour courir après les fraudeurs. Mais le problème n’est pas là.

  23. babelouest a écrit:

    A mon avis, dans le secret de l’isoloir elle ne votera pas Hollande. Donc, soit ses « amis » ne l’y « obligent » plus, soit entre les deux tours, et dégagée de ses obligations de candidate, elle fuira cette pétaudière qu’est EELV. Du moins, c’est comme cela que je le vois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>